Des jours comme ça, je me dis (de manière chauvine c’est vrai !) que les Alpes de Haute Provence constituent le plus beau des terrains de jeu !
Jeudi 9 juin 2022. Avec Stéphane nous profitons d’un jour de congé pour rejoindre deux acolytes qui ont plus de temps que nous (privilège de l’âge ! 😉 ), Yves et Jean-Paul.
Aujourd’hui nous roulons dans les Hautes Terres de Provence et dans le Sisteronnais-Buëch, sur les hauteurs de Saint-Geniez, à la découverte du sommet du Trainon (1654 mètres d'altitude).

 

Les Hautes Terres de Provence, dans l’Unesco Géoparc Haute Provence, sont l’illustration parfaite de l’immensité naturelle des Alpes de Haute Provence. Cette sortie fait partie de la « to do list » de Jean-Paul (ses fameux petits carnets) et ça tombe bien, Yves est sur son terrain de jeu ; bref, on ne devrait pas se perdre !

Depuis Sisteron nous rejoignons par la D951 le petit village de Châteaufort, perché sur une colline escarpée à 638 mètres d’altitude. C’est notre point de départ.

 

 

Nous empruntons une petite route conduisant au hameau des Jaumes, occupé par les Frères de Saint-Jean puis continuons sur piste le long du ravin de Terre Basse puis du ravin de l’Aigué pour rejoindre le Pas de l’Echelle (1220 m).

 

 

Depuis cette crête dénudée nous surplombons le village de Saint-Geniez et le décor est déjà grandiose.

 

 

Nous apercevons au loin le rocher de Dromon et sa chapelle du XVIIème siècle, abritant une mystérieuse crypte. On raconte qu’il s’agissait d’un site dédié au culte de la fertilité.

 

 

Nous montons à droite sur un sentier en traversée qui rejoint une piste, passons devant l’aire de décollage de parapente et continuons sur la piste à la descente. Un poteau marque le départ du sentier qui monte à flanc de montagne...

 

 

avec quelques passages aériens où le mode « poussage » s’impose.

 

 

Au sortir de ces passages, nous continuons notre ascension dans les alpages, en suivant la ligne de crête qui monte droit jusqu’au sommet du Trainon.

 

 

Nous y voilà !

 

 

Avec ses 1654 m d’altitude ce sommet est certes modeste mais il vaut franchement le détour pour le panorama XXL qu’il propose. D’ici, on embrasse quelques joyaux des Alpes de Haute Provence (les Monges, la crête de Géruen, le col de Mounis, au loin les Pénitents des Mées, les massifs du Blaïeul et du Cheval Blanc) et des Hautes-Alpes (la montagne de Céüze, le massif des écrins …).

 

 

 

Nous redescendons de quelques mètres pour casser la croute, tout en profitant de ce décor de carte postale.

Place à présent à la descente. Celle-ci se fait dans un 1er temps par l’itinéraire emprunté à l’aller. Nous retrouvons les passages aériens qui pour plusieurs d’entre eux sont jouables sur le vélo à condition de rester vigilant.

 

 

Yves nous propose à présent une alternative pour rejoindre le Pas de l’Echelle et le village de St-Geniez, avec une jolie session prairie à la clé ...

 

 

où nous ne boudons pas notre plaisir…

 

 

Nous voici déjà à Saint-Geniez. Le village, situé à une altitude de 1100 mètre, compte une centaine d’habitants à l’année. Sur place, on peut y trouver un restaurant, une chambre d’hôtes et deux gîtes.

Notre retour à Châteaufort se fait par une session majoritairement descendante sur le GR 653D (Via Domitia – Chemin de St-Jacques de Compostelle)

 

 

Un régal de pilotage de bout en bout, alternant ludique (sessions rapides en sous-bois) et technique (enchaînement de passages caillouteux).

 

 

Voilà, c’est fait ! Encore une belle découverte, comme j’aime !

 

 

le compteur affiche 23 km et 1200 de dénivelée. Merci Jean-Paul et Yves !

 

 

A bientôt dans les Alpes de Haute Provence ! Philippe Leouffre

#irresistiblealpesdehauteprovence #sisteronbuech #lesudavelo

 

Écrit par PHILIPPE le 12 juin 2022

Laisser une réponse



Ragolskipierre

il y a 5 mois

Excellent
Je l'ai fait dans la neige il y a longtemps

Commentaires ...

Qui suis-je ?

Bonjour, je m'appelle Philou. Bienvenue dans les Alpes de Haute-Provence ! Vous avez dit VTT ? 4000 km d'itinéraires balisés, 3 Grandes Traversées VTT(c'est unique en France), 9 sites labellisés , des cartes & topos, des événements incontournables, des séjours , des hébergements dédiés ... ça vous parle ? moi si, d'où l'envie d'animer ce blog spécialement destiné à ceux qui, comme moi, aiment le VTT un peu, beaucoup mais jamais trop ! A bientôt sur nos sentiers ...