Lundi 11 novembre 2019. La revoilà, l’emblématique Verdon des Collines. C’est la vingtième, c’est par rien, ça ! …

Pour ce dernier rendez-vous de la saison VTT des Irresistible Alpes de Haute Provence, l’équipe du jour est composée d’un sympathique mix 04 / 06. D’un côté les bas-alpins avec à mes côtés Marie-Christèle, Stan, Denis, Pascal, Stéphane et Vivien. De l’autre les buccorhodaniens (non, ce n’est pas un gros-mot !) qui accompagnent l’ami Franck Larrivière : Julien, Fred et Michel.

9h00. Gréoux-les-Bains, Centre de Congrès l’Etoile. Les inscriptions, c’est fait ! Les présentations, c’est fait ! Le café, c’est fait !

Nous nous rassemblons pour une ultime concertation collective. Randuro ? parcours Rouge ? Finalement, le rouge l’emporte. Nous ne le savons pas encore mais ce sera notre “mauvaise pioche” du jour (sans pour autant que cela soit de nature à altérer notre bonne humeur).

 

 

C’est parti ! … pour “le rouge” donc (32 km / D+ 500 m). Nous sortons de la cité Grysélienne et entamons nos premiers tours de roues le long de la promenade Henri Atger pour rejoindre la route du Barrage en direction du petit village de Saint-Martin de Bromes.

Nous quittons rapidement la D 952. Place au sentier : un monotrace ludique à souhait, sur un tapis de feuilles mortes, en bordure de la rivière Colostre, invitant constamment à la relance. Un régal !

Mais soudain, ça freine fort devant. Un groupe de bikers est à l’arrêt. Visiblement il y a un obstacle plus loin devant, provoquant un goulot d’étranglement … Nous patientons calmement (bon, il y a pire comme endroits ! 😉 )

 

 

Stéphane profite de cet arrêt forcé pour faire l’inventaire du Welcome Pack qui lui a été remis à l’enregistrement.

Waouh !!  Une série de masques DMP composés d’actifs brevetés “pour vous rendre plus beau chaque jour” (c’est pas moi qui le dit !) 😉

 

 

De son côté Marie-Christèle, à défaut de Welcome Pack, s’adonne à sa 3ème passion après le VTT et les Playmobils : la Mycologie !! 😉 Et surtout ne lui parlez pas vulgairement de champignons mais plutôt de mycètes ou mieux d’eumycètes …

 

 

Ah ! il semblerait que les affaires reprennent ! Enfin ! …

Le fougueux Stan s’élance le premier sur son vaillant hardtail, en wheeling s’il vous plait, prêt à en découdre avec ce sentier résolument joueur …

 

 

Derrière, ça suit tout sourire … avec Vivien

 

 

puis Pascal …

 

 

Mais dommage ! C’était sans compter sur 2ème arrêt forcé quelques mètres plus loin. Nouvelle (longue) attente , sans infos …

Nous avançons en file indienne, à côté de nos vélos, et rejoignons bientôt le pied d’une rampe improbable où le mode “portage” s’impose. Sauf que le sol, gorgé d’eau par les dernières pluies, est incroyablement glissant, ce qui complique considérablement les choses. Il y a bien une main-courante mais c’est insuffisant.

Heureusement Antoine Riffaud  a été alerté. En bon organisateur, il vient prêter main forte à chacun pour sortir du piège infernal …

 

 

Ouf ! Nous voilà enfin tirés d’affaire ! Joli coup, Antoine, tu es notre héros ! 😉

Nous sommes à présent sur les hauteurs de Saint-Martin de Brômes et rejoignons le domaine du Payanet,  avec son gîte éponyme, où les hôtes proposent depuis peu des séjours de ressourcement et yoga.

Nous enchaînons sur une piste ascendante où nous forçons l’allure pour rattraper le temps perdu …

Une descente rapide nous amène en bordure de la D 315, non loin du Barrage de Gréoux. Nous surplombons à présent le superbe lac d’Esparron de Verdon et entamons un magnifique sentier en balcon, faisant la part belle au pilotage .

Franck ne boude pas son plaisir 😉

 

 

Nous contournons le Domine naturiste Verdon Provence et rejoignons le chemin de l’Adrech du Deffens.

Le village d’Esparron de Verdon, qui marque l’entrée des basses gorges du Veron, est en vue. Nous le traversons par ses jolies ruelles étroites et rejoignons la zone d’embarquement pour la traversée du lac sur le bateau-bus “La Perle du Verdon“.

Bingo !! comme dirait le dicton “Jamais deux sans trois !” A nouveau ça “bouchonne grave”. C’est jour de foule sur les rives du lac ! A croire que la majorité des 1200 participants a choisi comme nous le parcours “rouge”. Il y a clairement trop d’attente pour embarquer (pas moins d’une heure, c’est évident). Nouvelle concertation collective : nous optons pour un retour par la route.

Et c’est parti pour quelques 16 km de bitume … dans l’autre sens.

 

 

Le retour se fait malgré tout dans la bonne humeur …

Nous revoici au pied de la cité Grysélienne, au ravitaillement central qui jouxte la piste de BMX. Sur place nous retrouvons quelques têtes Dignoises connues : salut Antho, salut Jean-Marie ; eux-aussi ont opté pour la route au retour.

Non ! nous ne pouvons pas conclure de cette façon. A l’unanimité, nous choisissons d’aller faire un tour du côté de la Randuro, et d’aller nous frotter à la SP 3.

Allez, c’est parti  de nouveau pour quelques bons tours de roues sur le bitume … (décidément ! 😉 )

Nous nous rassemblons avant l’ultime poussette pour gagner le départ de la session.

 

 

Et quelle poussette ! … Au fait, vous ai-je dit combien Marie-Christelle a horreur de pousser son vélo ? 😉

 

 

Bon, c’est vrai que ça monte raide ! … Nous devons rejoindre l’antenne-relais qui marque le début de la Spéciale. Avec ses 30 mètres de hauteur elle est bien visible … mais pour qui veut l’atteindre elle se mérite !

 

 

Nous la connaissons bien cette SP, pour nous y être mesurés à l’occasion d’éditions précédentes de la Verdon des Collines, en 2016 (avec Pierre Louis) et 2017 notamment .

Après un départ pour le moins “tendu”, le sentier devient davantage “roulant” et “joueur” pour notre plus grand plaisir …

Perso je roule cette année sur un Trek Shash de chez Cycles Halgand . Avec ses 160 mm de débattement et sa géométrie “29”, les capacités enduro du bike font merveille dans cette session technique. Je comprends mieux maintenant pourquoi il a été élu “VTT de l’année” par le site Pinkbike 😉

Racines, marches, épingles … décidément cette SP3 tient toutes ses promesses, et ce n’est pas Franck qui dira le contraire !

 

 

Quoi ? déjà fini ? Voici le “Relive” de notre sortie du jour … (par Stéphane).

Relive ‘Morning Nov 11th’

 

15h00. Mais non ce n’est pas fini !! il y a bien sur l’incontournable tartiflette ! Le rituel qui vient chaque année conclure en beauté la Verdon des Collines 😉

L’occasion pour Marie-Christèle de s’adonner à une autre de ses nombreuses passions : la “Bourrée Provençale“. La Bourrée Provençale ? elle se diffère de la Bourrée Auvergnate ou de la Bourrée Bretonne parce qu’elle se danse en 3 temps : un pas en avant, un pas en arrière et vite à table ! 😉

Pascal se laisse volontiers entraîner … quoique plus à l’aise avec le 3ème temps !! 😉

 

 

Encore une tranche de bonne humeur ce repas. L’épisode du retour-bitume est déjà oublié, remplacé par les bonnes sensations distillées par la SP3.

C’est l’anniversaire de Michel qui, pour l’occasion, a emporté une bouteille de champagne : 60 ans, ça ce fête ! 😉

 

 

Voilà, la Rando d’or Verdon des Collines 2019 c’est fait  ! Joli coup Antoine Riffaud et le team Gréoux Bike: vous avez malgré tout bien assuré, comme d’hab ! 😉

Et vous savez quoi les Castors ? (c’est comme ça que l’on nomme les membres du team !) on sera encore là l’an prochain … pour la tartiflette bien sur mais pas que !

Car le site Provence Verdon VTT, labellisé FFC, est un incoyable terrain de jeu qui se roule toute l’année, avec pas moins de 45 parcours tous niveaux répartis sur plus de 900 kilomètres de sentiers. Un must, quoi ! … Tout ça grâce à l’enthousiasme et l’engagement de ceux qui roulent sur ce territoire VTT unique et façonnent chaque jour davantage son ADN (une pensée pour l’ami Thomas !).

On sera là aussi pour la Bike and Beer en début d’été … et avant ça pour l’autre Rando d’or du coin : la Randuro Capellane à Volx, en ouverture de la saison VTT 2020.

 

 

A bientôt dans les Alpes de Haute Provence !  Philippe Leouffre

#irresistiblealpesdahauteprovence

 

Laisser un commentaire



J-paul

6 mois ago

Compte _rendu au top, comme d’habitude Philou.!!!

Qui suis-je ?

Bonjour, je m'appelle Philou. Bienvenue dans les Alpes de Haute-Provence ! Vous avez dit VTT ? 4000 km d'itinéraires balisés, 3 Grandes Traversées VTT(c'est unique en France), 9 sites labellisés , des cartes & topos, des événements incontournables, des séjours , des hébergements dédiés ... ça vous parle ? moi si, d'où l'envie d'animer ce blog spécialement destiné à ceux qui, comme moi, aiment le VTT un peu, beaucoup mais jamais trop ! A bientôt sur nos sentiers ...
amet, commodo dolor dolor. Praesent felis Curabitur accumsan id